AccueilPortailEpingléArbreFAQS'enregistrerConnexion
Actualités : UN NOUVEAU FORUM EN PREPARATION !! : certains ont peut être remarqué que des sujets ont été déplacés ! Glottophile va bientôt laisser sa place à une autre plateforme!
Dernières mises à jour : Vous pouvez désormais préciser votre ou vos langues maîtrisées (depuis votre profil!)

Partagez | 
 

 [fiche] l'Aneuvien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: [fiche] l'Aneuvien   Sam 6 Juin - 23:53

L'aneuvien est une langue qui fut créée il y a environ une trentaine d'année mais qui n'a commencé à être diffusée que récemment. Cette langue n'a pas la prétention d'une langue auxilliaire, ni une langue illustrant une fiction, éditée ou non, mais une simple persolangue dont l'auteur (moi, en l'occurence) a surtout le désir de vous faire partager certaines de ses créations en matière d'orthographe, de vocabulaire et de grammaire.

L'aneuvien est une langue mixte, c'est à dire tout à la fois

-à postériori, inspirée de langue non pas que je pratique couramment (ce serait trop beau) mais dont l'ai eu à connaître quelques bases, soit à l'école, soit au cours de mes voyages.

-à priori, c'est à dire avec des mots purement inventés (du moins, je le suppose).

Elle est en partie agglutinante, mais la construction de certains mots réserve quelques surprises, exemples:

Pax (lat) = paix; xap = guerre
Dak = être humain masculin; kad = être humain féminin (invresion exacte)

Drex = droit(e); skerd = gauche (inversion approximative)

Vaxèndu = adulte (du suédois: vuxna); nexàvdu = enfant (inversion approximative du radical)

qob = tourniquet
doxop = attelage, liaison (mots "tournants")

Goox = sexe (G symbolisant l'aspect reproductif, oo représentant la paire d'ovaires ou de testicules et x représentant le chromosome commun aux deux sexes).

Xapippodák = chevalier (agglutination: xap = guerre, hippo = cheval, xapippo = destrier → xapippodak = homme chevauchant un destrier, à savoir chevalier).

Et maintenant, quelques civilités:

Bonjour = Loodav
Bonsoir = Loodabnet
Bonne nuit (de sommeil) =kaalnox; (active) = loodnox
Bonjour à toi! = Loodav ni os!
Tu es bien? = Ep o loot?
Je suis bien! = Eg loot!
Et toi? = Ea o?
Moi aussi = Eg alsy; eg ep
Merci Hrop
Mon nom est X = Med naam X
Enchanté = Ryliman
Au revoir = Yn bisvedjun (ors)!


À bientôt = Yn loomir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Détails par là...   Dim 7 Juin - 16:51

Après cette petite entrée en matière, Je vous invite à suivre ce lien si vous voulez en savoir davantage sur cette persolangue.

Si certains aspects vous semblent obscurs (ce qui serait tout-à-fait compréhensible, je le reconnais moi-même) n'hésitez pas à m'en faire part; soit j'expliquerai ce qui a motivé cette règle, soit j'étudierai une modification. Les modifs, cette langue n'en a pas manqué, vous pourrez vous en rendre compte.

Citation :
Lood my in àt anoeven spratev· = Bon voyage dans la langue aneuvienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezvaban
Oracle glottophilien
Oracle glottophilien


Masculin Nombre de messages : 878
Age : 29
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Lun 8 Juin - 11:52

Pouvez vous traduire la phrase "Je suis arménien" Hrop!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Lun 8 Juin - 14:19

Lezvaban a écrit:
Pouvez vous traduire la phrase "Je suis arménien" Hrop!

Eg arménen = je suis arménien.

Le verbe être n'apparaît pas au présent de l'indicatif en temps normal. Par contre, si on veut mettre un peu d'enphase (Je suis arménien!, y a pas de doute!), on pourra traduire par: Eg ep arménen.

EP sert un peu à tout un tas de choses!

Ka fraṅsen, eg ep = elle est française, moi aussi.
Da nep fraṅsen, eg ep = Il n'est pas français, moi si.

Pour en savoir davantage, cliquez sur ce lien et cliquez sur EP sur le sommaire.

Lood deavnet! = Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezvaban
Oracle glottophilien
Oracle glottophilien


Masculin Nombre de messages : 878
Age : 29
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Lun 8 Juin - 15:34

Anoev a écrit:
[...]

D'accord! donc un peu comme en russe, Я француз [ya frantsouz] - Je suis français , Я и есть француз[ya i yest' frantsouz] - "Je suis bien un français"

Cette dernière phrase on peut utiliser par exemple comme ça:

- Peux-je vous aider?
- Non, j'ai besoin d'un français!
- Я и есть француз (= Je suis bien un français! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Réponse et heure   Mar 9 Juin - 15:49

Lezvaban a écrit:
Я и есть француз[ya i yest' frantsouz] - "Je suis bien un français"

C'est bien ça.

Autre sujet:

Quat hoψ ep æt? [kwɐt·ops·əp·ɛːt] = Quelle heure est-il?
(ep) hoψ dek-ok = il est 18:00
(ep) hoψ dequat ea quàtek-pent = il est 14:45
Eg waad dewèr hoψev dekut = j'attends depuis 11:00
Eg waad dewèr tern hoψeve = j'attends depuis trois heures (durée de l'attente)
Eg spis middaw ea hoψev dek-nov = Je mange à midi et à sept heures (19:00).
Àt merkad çem open fran hoψev hep yn hoψ dektern = Le marché est ouvert de 7:00 à 13:00.
In tern minuteve, a mir ere midnox = Dans trois minutes, il sera minuit.
Àt beffret kling dektin slagse middaw ea midnoxev = Le beffroi sonne douze coups à midi et à minuit
Eg nep hab ùt minuc! = je n'ai même pas une minute à moi !
At ard dem zhir in tinek-tern hoψeve, pentek-seg minuteve ea quàt sekondeve = la terre tourne sur elle-même en 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.
Ùt quàtax hoψ, ùt hoψ ea quàtax, ùt hoψ quàtax = Un quart d'heure, une heure un quart (durée), une heure sur quatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laranjinha
Oracle glottophilien
Oracle glottophilien


Masculin Nombre de messages : 723
Age : 25
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Ven 12 Juin - 0:18

C'est super intéressant ! J'aime bien le principe d'inversion ! Mais, le "Eg" il est inspiré du "Je" Islandais ?! Diable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Ven 12 Juin - 0:45

Laranjinha a écrit:
C'est super intéressant ! J'aime bien le principe d'inversion ! Mais, le "Eg" il est inspiré du "Je" Islandais ?! Diable

En fait, non: j'avais pensé au latin EGO et j'ai raccourci*. et c'est assez récemment que j'me suis rendu compte que ce EG était utilisé également dans une langue scandinave que j'aurais dû connaître (en plus de l'islandais): le danois.


*En fait, pour être honnête, ça s'est pas passé tout-à-fait comme ça. Mais comme je ne veux pas trop m'emberlificoter dans mes déclarations, je vous invite à lire un extrait de cette page, celui nommé: "des pronoms personnels exotiques". Partant de là, vous pourrez lire le reste et vous rendrez compte que l'aneuvien n'a pas vraiment été une création spontanée mais au contraire le fruit de pas mal de patinages et de corrections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Español
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 274
Age : 25
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Lun 15 Juin - 13:50

Je trouve cela bien de créer des langues soi-même. Il est toujours intéressant de créer son langage, sa conjugaison, etc. Mais tout ceci, puisé d'autres langues déjà existantes : en effet, tout inventer soi-même, sans exemple ou sans modèle n'est pas très intéressant. Par contre, je suis contre la diffusion de celle-ci car, je n'en vois pas l'utilité. Il existe déjà plus de 6000 langues, dialectes et jargons. Quel intérêt de vouloir en instaurer une autre ?
Ce n'est bien sûr qu'un avis parmi tant d'autres, à ne pas voir comme une critique dénigrante ou autre, juste mon avis. Donc, ne soyez pas découragé par mon point de vu, surtout continuez !!
salut

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Réponse en plusiers points   Lun 15 Juin - 14:28

Español a écrit:
Mais tout ceci, puisé d'autres langues déjà existantes : en effet, tout inventer soi-même, sans exemple ou sans modèle n'est pas très intéressant.

En fait, les deux sont intéressants. Certaines trouvailles très personnelles sont surtout le fruit d'un état d'esprit, d'une vision personnelle d'approcher le vocabulaire ou la grammaire. S'il est parfois judicieux de s'inspirer de pratiques ayant déja cours, il peut également être intéressant d'en faire table rase et de créer quelque chose de complètement nouveau, là aussi, aussi bien pour la grammaire que pour la construction des mots.

Español a écrit:
Par contre, je suis contre la diffusion de celle-ci car, je n'en vois pas l'utilité. Il existe déjà plus de 6000 langues, dialectes et jargons. Quel intérêt de vouloir en instaurer une autre ?

La aussi, j'ai Diable ment hésité avant de parler de l'aneuvien sur Glottophile. Sans l'existance du Madmara, j'assure que je n'aurais jamais osé, croyant sincèrement que ce forum était exclusivement réservé (ô! pléonasme, quand tu nous tiens!) aux langues naturelles, avec un p'tit strapontin pour les langues auxilliaires. C'est dire si j'ai pris des précautions.

En fait, l'aneuvien est un peu l'expression de mon état d'esprit vis à vis des langues beaucoup plus qu'un idiome que je tiendrais à tout prix à partager. Les langues naturelles sont riches en nuances de langages mais avec, certaines fois, des complications difficiles à cerner pour qui ne pratique pas cette langue (sans oublier les exceptions, presques aussi nombreuses que les règles elles-mêmes), les langues universelles (je pense surtout à l'espéranto) ont poussé la simplification à un tel point qu'elles en deviennent "pauvres" par certains points. Avec l'aneuvien j'ai voulu faire une espèce d'intermédiaire*, sans trop vouloir en faire un fourre-tout linguistique... et si j'apprenais qu'un jour on parle aneuvien, j'en serais le premier (agréablement) surpris. Mais pour ça, faudrait que j'édite le dico (ou tout du moins, les mots actuellement disponibles) què'qu'part...

*Du reste, ça se voit dans le comptage de 11 à 19 où on a en même temps (surtout pour la diction, où on n'entend pas les traits d'union) la simplicité d'une langue auxilliaire et (pour l'écriture littérale) les traditions des langues naturelles (ici, latines: comptage jusqu'à 16): dekut, dektin, dektern, dequat, dekpent, dexeg, dek-hep, dek-ok, dek-nov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Verbes   Mar 16 Juin - 1:12

Pour ce court extrait de lexique, je me suis inspiré, pour les exemples, de la fiche espéranto (afin de faciliter les comparaisons) Les terminaisons entre parenthèses correspondent à celles de l'infinitif passé et du subjonctif passé).

-Aimer : lajden (-a, -éna), klim (-a, -a)
- Attendre : waad (-a, -éa)
- Attraper : koçh (-a, -éa)
- Avoir : hab (-a, -éa)
- Bavarder : Zheaz (-a, -a) [ʒɑːz]
- Boire : Bev (-a, éa); de l'alcool: tryg (-gga, -ía)
- Courir : klatak (-a, -ía)
- Dire : dik (-ta, -téa)
- Écrire : skrip (-ta, -a)
- (s') Excuser : dem dyskúlp (-a, -éa) [dəs'kulp]
- Faire : fàk (-ta, -téa); faire + verbe: dor (-a, -éa)
- Fumer : rœk (-a, -ía) [ʁuːk]
- Laver : waçh (-a, -éa) [vɐʃ]
- Oublier : olvind (-a, -ía)
-Partir : pùze (-a, puzéa)
- Porter : Fær (-a, -ía) [fɛːʁ]
- Rencontrer : Miyd (-a, midía)
- Répondre : replik (-a, -ía)
- Sucrer : sukron (-a, -óna)
- Vendre : lajàn (-da, -déa)
- Vivre : liven (-na, -éna)
- Voir : vedj (-a, vedía)
- Vouloir : vel (-lla, -llía)

Les conjugaisons sont assez simples, puisqu'il n'y a que deux formes par temps: le singulier et le pluriel. Le pluriel du présent de l'indicatif se construit sur le radical du passé. Pour bon nombre de vebes, ça ne pose aucun problème: on ajoute seulement un -e si le verbe se termine par une consonne ou un -r s'il se termine par un -e

Nous partons = er pùzer
Vous répondez = or replike

Pour d'autres, on fait simplement attention au radical du passé:

Ils vendent = Ar* thóge
Nous faisons = er fàkte

Le passé, même s'il est d'un seul tenant, correspond, pour l'usage à notre passé composé ; c'est comme en latin (amavi=j'ai aimé).

Tu l'as voulu, tu l'as eu! = O vella as, o haba as!
Vous (vouvoiement) ne m'avez pas vu = or vedja nep es

Le pluriel ne souffre d'aucune irrégularité: on ajoute simplement -r:

Vous (plur.) ne l'avez pas entendu = or audjar nep as.
Elles sont parties = kar pùzar.

Les autres temps de l'indicatif se construisent comme suit :

-Le prétérit se construit de la même manière que le passé, on remplace simplement -a- par -ă- [ɔ]:
Nous partîmes cinq cents... = Er pùzăr pentèrent...

-On construit l'imparfait avec l'auxiliaire ERE plus le verbe au présent et le plus-que-parfait avec ce même auxiliaire plus le verbe au passé.
Je la voyais = eg ere vedj kas (le J entre deux consonnes se prononce [ɪ], por améliorer l'élocution)
Je l'avais vue = er ere vedja kas.

ERE est le seul véritable auxiliaire de la langue aneuvienne, il signifie "être". Il ne sert pas pour la voix passive, mais seulement pour l'imparfait.

-On construit le futur et le futur antérieur de la même manière, mais avec la particule MIR. LOMIR peut exprimer un futur immédiat.
Je suis sur le point de partir = eg auk pùze.
Il aura attendu = Da mir waada.

Pour plus d'info sur les verbes, veuillez ouvrir cette page.

À bientôt.

*Ar, sans distinction de sexe. Il(s), masculin se dit da(r).


Dernière édition par Anoev le Mer 26 Juin - 0:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anoev
Membre intéressant
Membre intéressant


Masculin Nombre de messages : 78
Age : 61
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Depuis ma dernière intervention...   Mar 11 Mai - 0:34

... il y a eu quelques mises à jour et le lexique s'est bien enrichi, même s'il est encore bien loin d'égaler, y compris un simple dictionnaire de poche.

Les modifications sont restées ténues et extrêmement peu de mots ont été carrément remplacés (si tel est le cas, l'ancienne version a encore cours pendant au moins un an après la modification, comme pour le remplacement de LOMIR par DHEP pour le futur immédiat).

Si j'étoffe le lexique, ce n'est pas par prétention de faire de l'aneuvien une langue auxilliaire, à l'instar le l'espéranto, du lojban ou du kotava, mais simplemement pour éviter de le cantonner au rang de simple "laboratoire grammatical".

Les liens de mes interventions précédentes restent valides, j'en ouvre toutefois deux autres (pour qui c'est susceptible d'intéresser), afin d'éviter trop de navigations fastidieuses:

La page d'accueil de l'aneuvien, chez Idéopédia.
L'index du lexique, pour la même langue, dans le même site.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [fiche] l'Aneuvien   Aujourd'hui à 4:04

Revenir en haut Aller en bas
 
[fiche] l'Aneuvien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FICHE ELEVAGE SULCATA
» Fatsia japonica ( Fiche )
» Fiche de culture Astrophytum asterias
» Canna indica ( Fiche )
» Fiche sur les Cuora flavomarginata

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glottophile :: Les langues en général :: Langues construites-
Sauter vers: