AccueilPortailEpingléArbreFAQS'enregistrerConnexion
Actualités : UN NOUVEAU FORUM EN PREPARATION !! : certains ont peut être remarqué que des sujets ont été déplacés ! Glottophile va bientôt laisser sa place à une autre plateforme!
Dernières mises à jour : Vous pouvez désormais préciser votre ou vos langues maîtrisées (depuis votre profil!)

Partagez | 
 

 Nahuatl (classique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xochiquetzal
Membre glottophilien
Membre glottophilien


Féminin Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Nahuatl (classique)   Dim 9 Jan - 21:47

Une introduction pour commencer :

*Les cours : je vais pour l'essentiel me concentrer sur deux parties, une plus grammaticale et une autre plus "version-analyse codex-paléo". Il s'agit ici du nahuatl dit "classique", mais qui ne diffère pas vraiment du nahuatl actuel, à part la graphie ; mais que ce soit pour l'un ou pour l'autre, dans la mesure où ce sont les espagnols qui ont importé l'alphabet -le nahuatl n'était pas écrit avant la colonisation- je trouve absurde les tentatives d'"indigénisation" de la langue, et pour ce faire j'emploierai des conventions, car il est important dès qu'on se lance dans l'apprentissage du nahuatl de s'acquitter de certaines conventions orthographiques. Je vous introduis donc ici l'alphabet dont je me servirai :

A - C - CH - E - H - I - L - M - N - O - P - Q - T - TL - TZ - U - X - Y - Z

Précisions :
C = toujours s devant e et i, k devant a, o, u
CH = tch
Q = k
H = "saltillo", prononcé comme la jota espagnole, que je remplacerai en fin de mot par un '
I et Y = même valeur (je tâcherai d'utiliser i la plupart du temps)
U = valeur de w
X = sh

Ensuite, un petit topo : le nahuatl aujourd'hui est parlé par environ deux millions de personnes en Amérique Centrale. C'est une langue agglutinante qui se construit en ajoutant des préfixes, et surtout des suffixes, à la base du mot. il s'agit, avant la colonisation, d'une langue orale, la seule forme d'écriture étant représentée par les glyphes sur les Codex. Dès la colonisation, les Espagnols ont eu des interprètes (ex. de Cortés et son esclave "Malinali"), puis certains d'entre eux ont commencé à apprendre la langue (l'un des plus remarquables exemples en est Fray Bernardino de Sahagun, à l'origine des "Primeros memoriales" (ou codices matritenses, conservés à Madrid, écrit en nahuatl et traduit en espagnol). Il existe de nos jours plus de 360 variantes du nahuatl.
NB : le nahuatl a été à l'influence de pas mal de mots que l'on retrouve dans notre vocabulaire (tomatl = tomate, xocolatl = chocolat, ahuacamolli = guacamole), ainsi que dans l'espagnol mexicain contemporain (coatl, qui signifie serpent ou jumeau, a donné cuate, qui signifie "ami" ; ou encore mecate, de mecatl, qui veulent tous deux dire la corde, la lignée). Des noms propres sont également tirés du nahuatl ou proviennent d'une déformation (Mexico, Coactmoctlan (ou Quautemallan) = Guatemala, Quaunahuac = Cuernavaca, etc.)

Le premier cours sera consacré aux pronoms, nous y verrons également le présent de l'indicatif et la forme négative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xiuhtletecuhtli.blogspot.com
Xochiquetzal
Membre glottophilien
Membre glottophilien


Féminin Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Leçon n°1   Jeu 27 Jan - 0:11

Première leçon :

Tout d'abord, les pronoms personnels qui, en nahuatl, sont obligatoires pour indiquer la personne :
je = ni
tu = ti
il/elle = (rien)
nous = ti'
vous = an'/am'
ils/elles = '

Vu comme ceci ça peut paraître confus. Un exemple avec une base verbale. Souvenez-vous bien de cette base verbale ainsi que des préfixes et suffixes, car comme je l'ai dit le nahuatl est une langue agglutinante et ce sont ces préfixes/suffixes qui nous permettront de tout construire... ou presque!
Prenons comme exemple le verbe "tlatoa", parler
tlatoa = base verbale

je parle = nitlatoa
tu parles = titlatoa
il/elle parle = tlatoa
nous parlons = titlatoa'
vous parlez = antlatoa'
ils/elles parlent = tlatoa'

deux autres exemples (pour le -am' et un irrégulier) avec miqui (mourir) et ehua (partir, se lever)

je meurs = nimiqui
tu meurs = timiqui
il/elle meurt = miqui
nous mourons = timiqui'
vous mourez = ammiqui'
ils/elles meurent = miqui'

je pars = nehua
tu pars = tehua
il/elle part = ehua
nous partons = tehua'
vous partez = anehua'
ils/elles partent = ehua'
(ici, le -i à la fin des pronoms tombe)

Compris pour le présent? pronom personnel + BV

La négation est très simple également.
Non se dit "amo" (un peu de vocabulaire sup', oui se dit "quema")
Exemples avec les verbes :
Je ne parle pas = amo nitlatoa
Nous ne partons pas = amo titlatoa'

Des questions?

Petit exercice : entraînez-vous sur d'autres verbes, formes affirmatives et négatives, voici une liste de verbes :
Cochi = dormir
Choca = pleurer
Yolli = vivre
Tzatzi = crier
Notza = appeler
Itoa = dire
Itta = voir
Chihua = faire
Tlazotla = aimer
Cua = manger
Nequi = vouloir
Hueliti = pouvoir
Matia = savoir
Quetza = mettre, arrêter
Machtia = apprender, étudier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xiuhtletecuhtli.blogspot.com
 
Nahuatl (classique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le British shorthair tabby classique roux
» équitation classique et western
» Reining et classique, une belle démonstration
» couleur regius classique
» Python Regius Phasé vs classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glottophile :: Les langues en général :: Cours de langues-
Sauter vers: